Retour du Christ éthérique

Retour du Christ éthérique

Il y a plus de cent ans, le philosophe et clairvoyant Rudolph Steiner a prophétisé la réapparition du Christ dans l’éthérique. — Une version moderne de la résurrection du corps du Christ, sa perception dans sa forme éthérique. Ceci va permettre l’évolution à travers l’inconscient collectif de l’humanité, une métamorphose de la conscience humaine. Cette énergie christique apparaît sous une forme de pulsion ressentie en notre for intérieur, un désir de reconnecter avec les textes sacrés et le message du Christ. Cette énergie va se révéler à ceux qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre comme le disait Jésus, c’est-à-dire, aux personnes qui sont connectées à leur cœur et contiennent l’ouverture nécessaire à recevoir les messages subtils de la Source divine originelle. Les événements spirituels les plus importants sont souvent cachés aux yeux de ceux qui sont encore ancrés dans la conception matérialiste de ce monde artificielle fabriqué de toutes pièces. Les guerres, tout comme les conflits (politiques, d’intérêts, religieux, économiques, de valeurs, de perceptions et croyances erronées) qui persistent autour de la Terre sont les manifestations d’ombres projetées des événements spirituels en provenance de dimensions plus élevées. Ces projections animent ce qui se passe en ce moment sur la Terre.

Le voile qui cachait le monde spirituel du monde matériel s’efface, ce qui nous permet d’être témoin de ces reflets externes qui se passent dans ces mondes parallèles et spirituels. Les dimensions spirituelles artificielles s’expriment à travers la réalité matérielle, et en ce moment, le plan «physique» et le plan «spirituel » s’entremêlent. De plus en plus de gens s’éveillent à ce qui se passe sur la Terre et dans le ciel.

La lumière christique encodée dans ce monde et en chaque être humain doit être vue comme une potentialité ramenant à la surface la noirceur qui l’oppose. Ceci permet de voir davantage la lumière. La vraie lumière peut seulement être vue et appréciée en contraste aux profondeurs de l’ombre qui l’illumine. C’est comme si la révélation de quelque chose se fait à travers son opposé comme la noirceur est connue à travers la lumière et que la lumière est connue à travers la noirceur, un principe fondamental de la création. Alors, quand la lumière émerge, puisque nous sommes dans une nouvelle vibration planétaire (accélération du temps), une force va venir l’opposer au même moment. Comme les ombres appartiennent à la lumière, ces forces de lumière et de noirceur sont interreliées, inséparables, contenants en elles l’expression d’un processus d’unification. Avez-vous remarqué que lorsque vous essayez de vous connecter davantage à votre supraconscience (qui appartient à une conscience qui transcende l’ordre de l’humain), à cette lumière divine innée, que l’ombre en vous est de plus en plus visible et menaçante. Il y a quelque chose enfouie dans nos profondeurs qui essaie d’entrer dans notre pleine lumière/conscience. Le conflit entre les opposés de l’ombre et de la lumière sont miroités dans la collectivité extérieure, dans la politique, ainsi que le psychisme de chaque individu, c’est pourquoi il importe de se connaître en profondeur afin de regarder l’ombre en face pour qu’elle puisse finalement reprendre sa place et la transmuter.

Steiner a déjà écrit à travers l’expérience de l’ombre, qu’il est possible de reconnaître le Christ. Essayons donc de voir ce qui se passe aujourd’hui dans le monde comme un catalyseur pour ramener à la surface la puissance du Bien (Source). L’énergie christique se trouve dans l’inconscient de l’être humain, c’est-à-dire, dans les profondeurs de l’ombre. L’ascension nécessite un retour vers nos parties sombres, afin de les intégrer. La pulsion christique fait naître les parties les plus sombres à l’intérieur de l’humain.

L’humanité est un participant dans le drame cosmique qui se passe en ce moment. L’humain participe par ses pensées, ses paroles et ses actions. L’humanité est co-créatrice avec le divin pour compléter l’acte créatif de l’incarnation de Dieu. — L’incarnation au lieu d’être à travers une seule personne, elle se réalise à travers toute l’humanité. Le sauveur que les gens attendent, selon Steiner, existe déjà en nous —, cette énergie christique avec laquelle on a besoin de se repositionner et s’aligner. La lumière la plus radiante va projeter et ramener en avant-plan les ombres les plus sombres.

L’énergie christique se manifeste sur le plan éthérique de la Terre, qui est maintenant exposée à l’ombre. Mais dans cette expérience difficile, nous pouvons retrouver le Bien. Les potentialités de l’être humain seront activées lorsqu’elles seront confrontées à l’ombre. Nous pouvons voir ceci comme un test pour l’humanité. Espérons que nous pourrons apprendre à travers nos efforts à se relever. Sachez qu’aucune réalisation de la lumière ne serait possible sans avoir rencontré son opposé. Il importe aussi de discerner et de reconnaître l’ombre et de faire attention pour ne pas être manipulé par elle et cesser de la servir. Ceux qui ne sont pas éveillés ou qui s’identifient trop à la lumière (ego spirituel, fausse lumière, mouvement New Age), c’est-à-dire, les personnes qui se dissocient de leur propre ombre, ne verront pas la vérité. Parce que lorsqu’on refuse de reconnaître l’ombre et de la regarder, nous allons succomber à elle. Par conséquent, inconsciemment, nous travaillerons pour elle,  étant complice dans ce qu’elle fait. Nous sommes rendus à un moment qu’il est impossible de l’ignorer. Car, en l’ignorant, nous devenons esclaves d’elle. Reconnaître et confronter l’ombre veut dire apprendre ses opérations à l’intérieur de nous-mêmes pour ne pas succomber à ses manipulations.

Il importe de ne pas s’identifier à notre ombre, mais de pouvoir l’observer et l’intégrer parce que ces forces ténébreuses appartiennent tant à nous qu’à l’humanité. Lorsque nous devenons conscients de ces forces sombres, nous leur retirons leurs pouvoirs, parce quelles possèdent uniquement du pouvoir lorsqu’elles sont inconnues. Lorsqu’on jette de la lumière dessus et qu’on ramène l’ombre à notre conscience, elle perd de sa force, nous libérant ainsi de son emprise. Si chaque humain se libère de son ombre (ego), nous allons alors contribuer à la libération planétaire de ces forces dangereuses qui sont en place actuellement.

Lorsque nous ne sommes pas exposés et défiés par l’ombre, nous restons dans l’impuissance et nous ne pouvons pas la dépasser. Même chacun d’entre nous ayant les meilleures intentions pouvons devenir un instrument de l’ombre à travers nos gestes et à travers aussi des pulsions inconscientes sombres qui nous sont transférées (idées noires, colères subites, actes violentes, addictions).  Lorsque nous reconnaissons les profondeurs de l’ombre à l’intérieur de nous, ceci nous donne la capacité d’être libres, souverains et indépendants. Nous devenons inoculés de tous ceux qui portent l’ombre. C’est à notre avantage de voir que notre pire adversaire réside en notre propre cœur, au lieu de tomber dans l’illusion et croire que l’ennemi est à l’extérieur de nous. Retirer nos propres projections de l’ombre du monde actuel nous permet d’intégrer l’ombre en nous et de retirer nos projections qui influencent l’humanité. On se retourne alors vers notre intérieur, notre lumière christique qui va émaner et qui est notre vraie nature, cette lumière qui a toujours vécu au plus profond de notre être. Nous portons l’énergie christique, elle n’est pas une figure séparée et extérieure à nous. Pour pouvoir se connecter réellement à elle et la porter dans notre corps éthérique, il importe d’abord de passer par-dessus l’esprit matérialiste. Une fois que l’énergie christique a été allumée en nous, cette puissance rend l’âme perméable, éloignant ainsi toute ombre. C’est une expérience intérieure, cette connexion au christ éthérique est en fait une reconnexion à notre propre image, comme si on se redécouvrait en se rencontrant à travers la réflexion du christ éthérique.

Nous jouons tous un rôle dans ce drame cosmique, peu importe si on le veut ou pas. Nous sommes tous co-créateurs du monde. C’est pourquoi, il importe de travailler sur soi, d’arrêter de projeter nos parts d’ombres sur cette Terre. Lorsque que nous allons émaner la lumière christique, c’est à ce moment que la paix pourra se propager. Arrêtons de chercher une solution extérieure, la solution réside en chacun de nous, à l’intérieur de nous, dans des parties cachées profondes de notre ombre se trouve une petite étincelle (le feu christique). Sachez que le jeu de l’ombre est de fermer, rigidifier et sceller le cœur humain avec des énergies nocives. La meilleure protection, c’est de ramener le christ éthérique en nous et d’avoir un cœur rempli de compassion. La compassion est le secret des chevaliers christiques. La compassion est la seule chose qui va repousser l’ombre. Il importe de ne pas rester figé et d’avoir un point de vue polarisé, pris dans une pensée dualiste, binaire. Ceci demande une intégration de la pleine conscience pour ne pas succomber dans la division qui se passe sur la Terre. Afin que l’être humain puisse devenir vraiment Humain et récupérer toute sa puissance et liberté, il est absolument nécessaire qu’il puisse descendre dans son monde souterrain afin de ramener à la lumière ses parts d’ombres.

Nous sommes le problème et la SOLUTION !

La lumière originelle est en chacun de nous.

La vraie lumière projette une ombre