Bouillon de poulet

Première technique

Faire cuire un poulet bio dans une casserole allant au four (350 degrés pour approximativement deux heures selon la taille du poulet). Assaisonner de sel de mer et de poivre sans gluten. Rajouter dans la casserole : un oignon coupé en gros morceaux, quelques carottes et quelques branches de cèleri. Une fois le poulet cuit, le dépecer et conserver la viande pour d’autres recettes.

Dans la même casserole où se trouve la carcasse de poulet (ceci inclut la peau) et les légumes cuits, rajouter de l’eau filtrée jusqu’à un pouce du bord et une c. soupe de vinaigre de cidre de pommes (la marque Bragg) pour récupérer les minéraux dans les os.

Une fois que le bouillon est en ébullition, faire mijoter avec le couvercle à feu très doux de 8 à 10 heures. Laisser refroidir, puis à l’aide d’une passoire, égoutter le mélange et conserver le bouillon dans un pot mason. Réfrigérer une nuit, puis enlever la couche de gras qui s’est formée sur le dessus du bouillon devenu gélatineux. Utiliser le bouillon pour faire une soupe aux légumes, des sauces ou encore faire cuire du riz brun.


Deuxième technique

Faire cuire un poulet bio dans une casserole allant au four (350 degrés pour approximativement deux heures selon la taille du poulet). Assaisonner de sel de mer et de poivre sans gluten. Vous pouvez aussi acheter un poulet cuit au supermarché, toutefois, la peau ne pourra pas être utilisée. Dépecer le poulet et conserver la viande pour d’autres recettes.

Dans une mijoteuse (crockpot), ajouter la carcasse de poulet, un oignon grossièrement haché, quelques carottes et quelques branches de cèleri coupées en morceaux, quelques gousses d’ail non épluchées, une poignée de persil frais, quelques branches de thym, une feuille de laurier et une c. soupe de vinaigre de cidre de pommes (la marque Bragg) pour récupérer les minéraux dans les os.

Rajouter de l’eau filtrée jusqu’à un pouce du bord de la mijoteuse. Choisir la plus basse intensité et cuire pendant 24 heures. Laisser refroidir, puis à l’aide d’une passoire, égoutter le mélange et conserver le bouillon dans un pot mason. Réfrigérer une nuit, puis enlever la couche de gras qui s’est formée sur le dessus du bouillon devenu gélatineux. Utiliser le bouillon pour faire une soupe aux légumes, des sauces ou encore faire cuire du riz brun.