Le nouveau visage de la prospérité

Le nouveau visage de la prospérité

Les entreprises dépensent des millions pour nous bombarder d’une panoplie de campagnes publicitaires qui jouent sur nos émotions pour que nous achetions leurs produits. Nous vivons dans une société de consommation qui profite et priorise les actionnaires des compagnies. Toutefois, depuis les vingt dernières années, un nouveau visage d’entrepreneur surgit, — ce dernier valorise le bien être du client et de la planète. C’est une révolution financière, des pratiques d’entreprises équitables où le dialogue entre les patrons, les employés et les clients est prisé. Dans ce genre de commerce, le respect, tout comme le bien être des employés, devient une priorité. Les nouveaux dirigeants voient au bonheur de leur équipe, sachant que cet état d’esprit contribue à une meilleure productivité. Alors, les salariés sont bien rémunérés, écoutés dans leurs demandes et surtout pris au sérieux, car ils sont considérés comme des membres importants d’une grande famille.

Tout débute par le consommateur. C’est pourquoi, il est essentiel de vérifier d’où proviennent les produits que nous achetons. Voici quelques questions à se poser : Est-ce une compagnie qui se soucie uniquement de son image de marque pour faire des profits? A-t-elle un impact positif sur la planète et est-elle porteuse du bien public? Est-ce que les produits que je consomme contiennent des substances toxiques, non recyclables contribuant à la pollution de la planète? Un bon produit en est un qui est réalisé de manière écoresponsable, — l’entreprise a une cause à cœur, se tient responsable des répercussions qu’elle engendre, et prend les dispositifs nécessaires pour diminuer son empreinte écologique et remettre à la planète (recycle son matériel, subventionne des organismes environnementaux, etc.).

La surcharge de déchets et la pollution atmosphérique sont devenues un grand défi à relever, surtout pour les futures générations. C’est pourquoi, en supportant des entreprises qui font ce qu’elles prêchent en apportant des changements positifs sur l’environnement devrait être NOTRE priorité. Le nouveau modèle efficace en business en est un humanitaire et sans conséquence néfaste sur la nature, les animaux et les humains.

Est-ce que l’objectif principal d’une entreprise est de faire de l’argent?

Bien sûr, une entreprise a besoin d’une source de revenu pour survivre, mais le but de l’âme du commerce peut être la santé, la joie, ce qui vous passionne. Une vision à long terme opère sur un but plus profond, une mission, et ne compromet pas les valeurs personnelles pour du profit. Le nouveau businessman, plus conscient, apporte du changement, il est au service de ses employés, de ses clients et de la communauté. Il a une approche positive basée sur l’amour et non sur la peur comme le modèle capitaliste qui a recours à une discipline militaire. Au contraire, la nouvelle entreprise consciente n’a pas une attitude dictatoriale, elle encourage à être soi-même, elle priorise l’esprit d’équipe et d’entraide. De plus, les personnes travaillent en harmonie, se sentent appréciées et sont fières de faire leur travail. La nouvelle éthique prend en compte l’environnement, les investisseurs, les clients, les employés, les fournisseurs et la communauté.

Voici, selon économie, science et innovation Québec, les segments du marché actuel :

Les écolos : cherchent à réduire leur empreinte écologique au maximum.

Les conscientisés : cherchent à acheter le plus possible des produits verts.

La masse : cherche de plus en plus à adopter un mode de vie plus vert.

Les retardataires : attendent que tous les autres adoptent un mode de vie durable pour changer le leur.

Les pollueurs : ne se soucient aucunement de leurs répercussions sur l’environnement.

Les entreprises les plus célèbres ont commencé par une personne qui a exercé sa passion et non le désir de conquérir le monde financier.

Des projets innovateurs font leur apparition à chaque année; des édifices qui fonctionnent comme des arbres filtrant la pollution, des compagnies qui recyclent les déchets, des fermes écologiques qui reminéralisent nos sols et produisent des fruits et légumes sans toxines, des institutions financières organiques offrant des hauts taux d’intérêts, etc.

Devenez responsable de vos choix. Les compagnies servent le marché, et ça c’est NOUS TOUS. Cessez de mettre de l’argent dans les mains de compagnies qui ne sont pas en alignement avec vos valeurs. Savez-vous que vous détenez un grand pouvoir, — si toute la population déciderait, du jour au lendemain, d’arrêter de mâcher de la gomme par exemple, cela prendrait que 4 semaines pour qu’elle disparaisse de la face de la Terre.

Demandez-vous avant d’acheter si ce produit va vraiment vous servir et va t-il aussi servir la planète? Contribuez au grand changement planétaire, commencez par solutionner un problème qui se trouve près de vous, dans votre communauté. Croyez en vos rêves, vous pouvez faire une différence. L’humanité s’élève en conscience et maintenant découvre qu’elle a un choix, une voix.