Enlèvements extraterrestres

Enlèvements extraterrestres

Je vous écris d’un sujet plutôt controversé, même en ufologie. Peu importe vos croyances par rapport à l’existence d’êtres extraterrestres, cette lecture demandera, de votre part, de l’ouverture et une conscience élargie de l’univers. Je vous invite, comme toujours, à laisser vos interrogations, ainsi que vos commentaires sur le sujet, d’autant plus si vous avez vécu une expérience similaire. Le but de cet article est de sortir du cadre connu, c’est-à-dire, de la réalité qui nous est projetée au quotidien, afin d’explorer d’autres possibilités de vie et contrer la stigmatisation. Le prénom des individus a été modifié afin de préserver l’anonymat. Les informations recueillies proviennent de multiples séances de lectures énergétiques dans lesquelles les clients se sont remémorés les évènements troublants. En outre, je vais apporter quelques précisions par la faculté de clairvoyance pour dresser un portrait plus complet des expériences.

Cas 1 répertorié : Lorsque Lucie était fillette, elle se remémore des scènes où elle se retrouve sous ce qui lui semble être un écran (verre) transparent. Des êtres, qu’elle ne peut d’écrire, la scrutent de la tête aux pieds. Elle se sent figée, observée, la voix bloquée, et dans l’impuissance de faire ou dire quoi que ce soit. Les soirs que cela arrive, elle porte en elle une forte intuition (une prémonition) de qu’est-ce qui va se produire et craint le sommeil. De plus, elle entend son prénom par son audition interne (clairaudience), ce qui devient un élément précurseur aux épisodes nocturnes. Aujourd’hui, Lucie est une jeune adulte et porte toujours en elle une angoisse ainsi qu’une incompréhension quant aux évènements vécus. Lorsqu’elle voit la nuit les phares d’un véhicule, ceci la propulse instantanément dans un état de peur extrême. Les expériences d’enlèvement qui ont perduré maintes années ont laissé des traces mentales et émotionnelles qui l’ont amenée dans un état d’appréhension et de doute de ses propres ressentis.
Cette femme est tout à fait saine d’esprit. En travaillant avec elle, je me rends compte qu’elle porte de multiples implants qui ont touché, entre autres, son lobe frontal. Son prénom était devenu une sorte de programmation la préparant à l’enlèvement qui survenait la nuit même. Les formes circulaires lumineuses qu’elle craint toujours peuvent s’apparenter à une mémoire de véhicule extraterrestre quelconque. Comme l’estime de la jeune femme était frêle durant son enfance, cela l’a rendue plus vulnérable à une forme de manipulation psychique externe et l’empêcha de dévoiler ses expériences à ses proches par peur d’être jugée.

Cas 2 répertorié : Aline perçoit dans son espace de rêve une scène particulière qui lui reste gravée dans l’esprit. Elle se voit à l’intérieur d’un écran (comme une tablette graphique très mince) qui se retrouve dans les mains d’un être vêtu de blanc marchant le long d’un corridor. Son point de vue est celui de l’écran en mouvement. Elle voit le corridor large d’un blanc immaculé et arrive dans un centre de contrôle où se trouve de multiples écrans. L’être qui porte des traits masculins humain pose la tablette à ses côtés. Elle a conscience à ce moment qu’elle est observée à distance.
Dans un deuxième rêve, Aline est à nouveau dans un corridor blanc et regarde à travers une vitre l’intérieur d’une pièce toute blanche dans laquelle se trouve une table chirurgicale. Elle sent une crainte monter en elle ayant la notion innée que c’est une salle d’observation. Quelques êtres, tous vêtus de blanc, se trouvent aussi dans ce lieu. Elle cherche désespérément à quitter cet endroit sachant qu’elle ne doit pas entrer dans cette pièce, par peur de subir des manipulations contre son gré. Ce rêve lui reviendra à quelques reprises. Ayant une volonté forte, elle réussit à fermer la porte sur cette ligne astrale reprenant son pouvoir souverain spirituel.

Cas 3 répertorié : La notion du temps qui s’est écoulé durant cette expérience échappe au client et il ne peut pas avec certitude dire qu’il a été enlevé et pendant qu’elle période de temps. Le récit est raconté par le frère aîné. Hubert, alors âgé de 27 ans, accompagne ses deux frères sur un voyage de pêche. Les hommes montent leur campement près d’une forêt et en bordure d’une rivière. La première soirée de leur excursion, ils s’engagent dans une conversation devant un feu. Le frère cadet porte l’attention de ses frères vers une lumière scintillante dans le ciel qui fait une trajectoire particulière pour se positionner dans la constellation de la Grande Ourse. La lumière en question pulse, s’intensifie et descend soudainement dans leur direction. — Elle semble se poser dans un champ à proximité de leur installation. Tout à coup, les frères remarquent un silence surprenant dans la forêt avoisinante, — plus un seul son, un calme déconcertant s’installe. Deux des frères sont à ce moment dans un état d’hypnose, figés dans le temps, tandis que le frère aîné entend une voix le solliciter. C’est là qu’il voit deux grands êtres filiformes vêtus de qui semble être une coule (habit des moines) près de son camion. Une communication télépathique brève a lieu et les êtres disparaissent (précisons qu’à ce moment la notion du temps échappe au client). La nature redevient audible et la lumière retourne dans la casserole de la constellation de la Grande Ourse, et les deux frères sortent de leur état de transe.

Pourquoi des enlèvements de ce genre surviennent-ils?
Certains groupes d’extraterrestres ne cherchent aucunement à faire du mal à l’être humain. Ce genre d’observations leurs apportent des informations importantes quant à notre matériel génétique et la continuité de leur propre race. De plus, des graines d’étoiles ont donné leur accord avant même l’incarnation pour faire partie de ces observations. Par ailleurs, d’autres enlèvements ne sont pas faits avec respect et dans un but honorable. Au contraire, ils empiètent sur la loi cosmique du « libre arbitre » en obligeant la personne à subir des expériences traumatiques.

Certaines personnes, témoins de manifestations extraterrestres, sont souvent des graines d’étoiles et portent un lien d’appartenance à ces êtres intergalactiques. Dans un groupe, une seule personne peut être témoin d’une scène sans que les autres ne perçoivent quoi que ce soit. Cela a un rapport avec notre fréquence énergétique et notre mission de vie.

Voici un exemple vécu :
Un homme, en début trentaine, part en bateau de plaisance avec ses parents sur la Baie des Chaleurs. La mère remarque au-dessus des montagnes, un objet dans le ciel de dimensions considérables, — elle décrit cela comme un dôme gris métallique la grosseur d’une ville, — des structures sont détectées sous ce toît transparent en demi-sphère. Le jeune homme partage la même vision que sa mère, toutefois, le père au gouvernail du bateau ne voit rien du tout. Le père manque d’ouverture et est plus ancré dans son côté rationnel, tandis que le fils et la mère partagent une intuition accrue et accueillent la possibilité d’existence extraterrestre.

Peut être que ces histoires vous ont fait sourire, ou peut être elles ont remis en question vos croyances sur le sujet. Il existe de nombreux témoignages qui convergent vers un scénario semblable, et ce dans une multitude de régions autour de la Terre. Que vous soyez sceptique ou un croyant du paranormal, il reste que ces récits rapportés de gens de tout âge proviennent de personnes bien équilibrées psychiquement. La crédibilité des témoins fait en sorte qu’il devient difficile de nier un potentiel d’enlèvement extraterrestre.

Si vous voulez partager votre expérience en privé, vous pouvez me rejoindre au info@mpdorigine.com